m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

S’il y’a quelqu’un qui ne se plaint pas du tout à l’heure actuelle, c’est bien Jeff Bezos fondateur d’Amazon qui fait des bons résultats grâce à AWS, la branche des services dans le cloud. Ce dernier qui peut se targuer actuellement d’être la troisième fortune mondiale, doit son ascension fulgurante à l’évolution de son entreprise. D’ailleurs, cela n’a pas été sans conséquence sur les finances d’Amazon qui se sont nettement améliorées au deuxième trimestre.


Amazon fait de bons résultats grâce à une hausse de ses activités liées au «cloud»
Des résultats en bourse impressionnants pour  la filiale de services en ligne dans le «cloud» AWS

Les résultats du Groupe ont impressionné plus d’un dans la mesure où son bénéfice net a augmenté d’une manière spectaculaire. En effet, le jeudi soir, après la clôture de Wall Street,  la filiale de services en ligne dans le «cloud» AWS pesait lourd en ce sens que  son action avait connu une hausse de 2% sur les échanges électroniques. Mieux encore, le Groupe s’est taillé la part du lion avec un bénéfice net qui s’est  multiplié par 9 alors que le chiffre d’affaires grimpait à hauteur de 31%.

Le cours d’Amazon ne  s’en est porté que mieux. Ainsi, ce dernier s’est retrouvé avec une valorisation bourse de 360 milliards de dollars. Un résultat qu’il n’avait jamais atteint par le passé. Cette nouvelle situation a fait que Jeff Bezos est désormais la troisième fortune mondiale devant Warren Buffett. L’information a été donnée par le magazine Forbes. Ce dernier est d’une crédibilité irréprochable en ce sens que son  classement dans ce domaine fait foi. Selon Forbes qui s’est basé sur  les résultats de la Bourse, la fortune du  patron d’Amazon  était évaluée à 66,5 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 1,5 milliard par rapport à l’investisseur d’Omaha.
 

Les prévisions des analystes largement dépassés

1,78 dollar par action,  soit 67  pour cents de progression que  la prévision moyenne des experts, c’est le cinquième bénéfice net trimestriel consécutif d’Amazon que ce dernier a rendu public, jeudi.  La filiale AWS n’est alors pas encore prête à céder sa place centrale dans son secteur d’activité. Elle est d’ailleurs bien fondée à penser de la sorte car bénéficiant de  revenus qui ont augmenté de 58%, soit 2,9 milliards de dollars et d’un bénéfice d’exploitation qui a atteint 718 millions de dollars en une année.

A la grande surprise du public,  l’année passée, Amazon avait rendu publique la croissance impressionnante de la filiale. Cette dernière  se propose de mettre à la disposition des entreprises des services dématérialisés, c'est-à-dire des services en ligne. Concrètement, son objectif est de permettre aux entreprises de bénéficier de la location d’espace dans ses data centers pour héberger leurs services en ligne ou faire le stockage d’informations. De l’avis des analystes, le groupe doit une bonne partie de son évolution fulgurante à son service d’abonnement Prime. Ce dernier offre de nombreux avantages qui ne déplaisent pas du tout aux clients. Il s’agit,  entre autre,  des  livraisons gratuites pour les commande dans les boutiques Amazon et l’accès à un nombre important  de contenus numériques.
 

Cité dans cet article : Amazon AWS Cloud