m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Organisation et ressources humaines




Les utilisateurs de Facebook ne seront plus en mesure d’envoyer des messages textes à partir de l’application mobile de la firme. Ils seront forcés d’utiliser l’application dédiée spécialement conçue pour cette tâche : Messenger.


Facebook va imposer Messenger à tous ses utilisateurs
La messagerie privée ne marchera que sur l’application Messenger

Les dirigeants du célèbre réseau social Facebook viennent de décider d’une nouvelle politique d’usage de leur application mobile. En effet la fonction d’envoyer des messages privés depuis le site web mobile de la firme ne sera plus disponible dans quelques jours. Facebook annonce donc à ses centaines de millions d’abonnés qu’il leur faudra obligatoirement télécharger l’application Messenger, pour la discussion instantanée entre amis. La décision n’est pas encore entrée en vigueur pour l’instant. Mais l’utilisateur se verra être directement redirigé vers le site de téléchargement de l’application Messenger en tentant de se connecter au menu Messages privés ; et il aura à effectuer des touches supplémentaires pour refuser le téléchargement et pouvoir accéder à cette commande de Messagerie privée à partir du site web mobile.

En effet derrière ce choix du géant des réseaux se cachent la volonté de rendre Messenger beaucoup plus populaire et de booster son chiffre d’affaires. Les analystes estiment que le blocage total de l’option Messages privés à partir du site web mobile de la firme sera effectif dans la période d’été, et tous les utilisateurs seront alors contraints de passer seulement par Messenger pour pouvoir chatter entre eux.
 

Une politique économique

Facebook, à travers un communiqué, a affirmé que cette décision a été prise dans le but de vouloir offrir une « meilleure expérience » à ses utilisateurs. En effet il est évident que les services qu’offre Messenger sont beaucoup plus complets que ceux offerts par la messagerie privée du site internet mobile de la firme.

Toutefois, il est bien clair que Facebook à des ambitions beaucoup plus grandes à travers cette nouvelle décision. En effet, l’entreprise veut regrouper un nombre important d’utilisateurs de son application Messenger afin d’avoir une plus grande communauté à monétiser. L’appli Messenger en question est dotée déjà d’un modèle pour la commercialisation d’émoticones ainsi que d’autres services offerts par des entreprises partenaires de Facebook. Par ailleurs, Facebook avait aussi annoncé en décembre 2015 que des messages de publicités allaient apparaître sur Messenger. Par ailleurs Facebook affichait aussi en 2015 sa volonté de mettre en place une plateforme destinée à des applications dédiées en collaboration avec des partenaires.