m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Le puissant constructeur d’automobile Honda Motors a exposé ce jeudi ses plans pour développer une voiture équipée de pilotage automatique. Ces modèles pourront être disponible d’ici 2020. Cette politique a été entreprise pour mieux faire face à la compétition et pour plus contrer ses concurrents sur le marché d’automobile à venir.


Honda expose ses plans de développement de voiture autonome
Une politique pour faire face à la concurrence

Connue sous le vocable de vision 2030, cette procédure du constructeur ambitionne de relier à court terme les techniques d’innovation à travers la recherche et développement, les services d’approvisionnement et les postes de fabrication pour alléger et bien manipuler les couts de croissance. Il se lance dans une transformation industrielle pour se concentrer très vite sur les modèles de voitures électriques et indépendantes.

Le groupe avait bien exposé ses plans de commercialisation de ces modèles de voitures équipées d’un système de pilotage automatique sur l’autoroute déjà pour 2020. Mais c’est pour la première fois qu’il dévoile ses plans pour les voitures indépendantes dans la circulation des villes. Alors que le groupe Nissan Motors avait déjà pris la décision de mettre sur le marché ce modèle de voitures équipées d’un système de pilotage automatique d’ici 2020. BMW de son côté avait déclaré en mois de mars qu’il avait la capacité de créer des modèles de voitures de niveau 5. Ces derniers peuvent circuler facilement sans dans les rue sans intervention d’ici 2021. Et durant cette même année, Ford Motors ambition de mettre sur le marché ces mêmes modèles de voiture de dernier cri.
 

Les ambitions futures de Honda

Le Directeur de Honda, Takahiro hachigo a déclaré que, le groupe se concentre plus sur un système d’électrification et aux nouvelles technologies de sécurité dans leurs perspectives de croissance du modèle de voitures intelligentes. Le groupe table en priorité sur le développement de l’innovation, à travers la robotique et des prestations basées sur les de nouvelles technologies, mais surtout sur l’intégration de nouveau système d’énergie. Déjà, à la fin de l’année dernière, le groupe japonais Honda a mis en place un service spécialisé à la croissance des modèles de voitures électriques. Cette décision s’est plus tourné dans les objectifs de long terme concernant les moteurs à essences hydriques et qui sont à faible émission.

Mais encore cela concerne aussi les hybrides qui sont rechargeables, et encore les voitures électriques ou bien les voitures qui sont à hydrogène. Tous ces modèles représentent que 5% environ de la production, alors que le groupe ambitionne d’atteindre le niveau des deux tiers de sa production par rapport à ces modèles à l’horizon 2030. Dans ces perspectives, le groupe déclare qu’il va fournir ses modèles de voitures intelligentes de niveau 4 d’ici 2025. Ces modèles ont la capacité de circuler avec un système de pilotage automatique sur une autoroute, et en ville dans certains cas. Pour atteindre cet objectif, le groupe a explosé ses dépenses en R&D qui a atteint à la fin l’exercice annuel 750 milliards de yens soit 6,06 milliards d’euros.