m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Un nouveau service basé sur le Cloud et pabtisé "IoT for Automotive" a pour objectif d’aider les constructeurs automobiles à tirer profit des données issues des véhicules connectés et des conducteurs, pour assurer la maintenance des voitures, réaliser des diagnostics en temps réel des problèmes de moteurs et guider les conducteurs vers les routes à circulation optimale.


IBM lance un service d'aide à la conception de véhicules connectés
Le marché en plein essor des véhicules connectés demande aux constructeurs d'utiliser de plus en plus de services de traitement de données sur le cloud. Selon l'Institut d'études Gartner, les voitures représenteront 1% des objets connectés dans le monde en 2020 et les services connectés de sécurité en voiture représentent déjà 13 milliards de dollars de chiffre d'affaires CA. IBM se lance sur ce marché et annonce la possibilité pour les constructeurs de collecter les données provenant de différents capteurs, de les combiner et de les analyser en temps réel.
 
IBM explique que le fournisseur Continental utilise deux composantes de IoT for Automotive pour sa solution de d'analyse intelligente de l’environnement eHorizon : IBM MessageSight (dispositif de messagerie conçu pour les environnements machine to machine) et IBM InfoSphere Streams (intégration, analyse et mise en corrélation des informations provenant de multiples sources).
 
Un article paru récemment sur le site Aruco explique que "d’ici à 2020, les revenus provenant de la vente de services pour et au sein des véhicules connectés devraient atteindre 152 milliards de dollars selon un récent rapport de Business Insider. Tous les constructeurs travaillent ainsi actuellement au développement d’un bouquet de services et de fonctionnalités premium à proposer à leurs clients durant la durée de vie de leurs véhicules." Le constructeur General Motors estime quant à lui qu’il espère réaliser une augmentation de 350 millions de dollars de chiffre d'affaires sur les 3 prochaines années en exploitant les données de ses voitures intelligentes.
 
Selon le site ObjetConnecté.com, "IBM ne prévoit pas de vendre uniquement son service de cloud aux constructeurs automobiles. AT&T est intéressée par le projet. En effet, la société prévoit de récolter des données sur les habitudes des conducteurs afin d’optimiser son service d’informations routières qu’il vend aux constructeurs automobiles. Cela pourrait aussi intéresser les assureurs, les taxis, et toutes les entreprises disposant de véhicules connectés. IBM est en train de créer un nouveau marché et de nouveaux revenus liés à la revente ou à l’achat de données récoltés auprès des véhicules collectés."