m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

L'Association des Régions de France (ARF) et le réseau Anact-Aract ont signé une convention de partenariat afin de renforcer leur coopération et mieux promouvoir la relation entre qualité de vie au travail et développement régional.


L'ANACT et l'Association des Régions de France pour l'amélioration des conditions de travail
L'Association des Régions de France (ARF) est l'organe représentatif des 26 régions françaises auprès des pouvoirs publics français et des grandes institutions européennes. Elle assure leur représentation auprès de l'ensemble des institutions et organisations de la vie économique et sociale. L'ARF développe également une collaboration étroite et permanente entre tous les conseils régionaux, sur les compétences transférées par les lois de décentralisation et sur toutes les questions intéressant l'administration régionale. Dans un contexte de renforcement du rôle stratégique des régions, sa mission est de favoriser la circulation de l'information et l'échange d'expériences, en devenant un véritable centre de ressources au service des régions. Son rôle consiste également à apporter l'expertise dont elles ont besoin pour l'exercice de leurs compétences, en s'appuyant sur des partenaires intervenant à leurs côtés tant au plan national que local.

Dans le contexte de vieillissement des populations mais aussi d'évolution des modes de vie et de consommation, une action publique coordonnée sur les organisations de travail est indispensable pour que l'émergence de nouvelles activités puisse se traduire par des opportunités d'emploi pour les populations locales. Le développement durable des territoires encourage les entreprises à s'engager dans la voie de la responsabilité sociétale. Or, des trois dimensions du développement durable, le volet social reste le plus difficile à appréhender dans un contexte de transformation du travail : virtualisation des échanges, pluriactivité, développement de l'autonomie, tensions autour de l'articulation vie privée-vie professionnelle, etc.

Afin de renforcer la relation entre le réseau Anact-Aract et les conseils régionaux, l'ARF rentre au Conseil d'Administration de l'Anact : décision actée par le décret du 31 juillet 2015 relatif aux missions et fonctionnement de l'Anact. Cela permettra de mieux prendre en compte la dimension régionale dans les orientations du réseau. L'organisation de travaux communs et de rencontres entre les deux réseaux est également privilégiée afin de donner corps à cette collaboration et d'élaborer des pistes de travail pouvant être proposées aux conseils régionaux et aux Aract. En effet, la grande majorité des conseils régionaux soutient financièrement les Aract notamment dans le cadre du CPER (contrat de plan État-région). Faire connaître aux responsables politiques et techniques des régions les possibilités d'actions du réseau Anact-Aract, ainsi que la manière dont son savoir-faire peut être mobilisé au service des politiques régionales, est essentiel. La convention de partenariat signée doit permettre aux conseils régionaux d'intégrer davantage dans les politiques territoriales les questions d'organisation du travail, comme élément clé de la performance économique et sociale des entreprises et donc de l'attractivité des territoires et de leur cohésion. Dans le cadre de la réforme territoriale et des transferts de compétences de la loi NOTRe, le réseau Anact-Aract adapte son organisation avec ses parties prenantes. Il prendra en compte les nouvelles compétences des régions (économie, développement durable, emploi... ) et pourra être mis à contribution pour accompagner les changements et besoins inhérents aux évolutions régionales.