m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Organisation et ressources humaines




Les MBA d'Asie sont désormais sur le devant de la scène internationale et attirent de plus en plus de monde. Classés dans le Top 30 d'un classement du Financial Time, quatre programmes de MBA asiatique retiennent maintenant l'attention des étudiants américains et européens.


L'attrait des MBA en Asie
L'Asie, une destination idéale pour faire un MBA

Au début des années 2000, la destination idéale pour effectuer un MBA était les États-Unis, et les cadres français ne juraient que par cette destination où les MBA ont une renommée internationale. Cependant depuis quelques années, l'Asie attire de plus en plus les candidats expatriés. Avec des programmes de qualité dont le niveau est très élevé, les recruteurs plébiscitent les personnes ayant effectué un MBA en Asie, et les dirigeants sont largement favorables au financement des cursus de leurs cadres qu'ils envoient sans crainte en Asie. Avec la montée de la Chine et des pays de l'Est, il est d'autant plus important que les MBA se fassent dans ces pays, car les cultures y sont très différentes et une immersion pendant le cursus de formation permettra une meilleure compréhension du système économique et des mœurs commerciales.

Les pays de l'Est et notamment la Chine font aujourd'hui l'unanimité quant au potentiel que ces destinations offrent en terme de MBA. En effet, les étudiants qui sortent de ces nouvelles MBA ont un fort potentiel d'employabilité et les cadres qui viennent y faire une formation en ressortent avec une capacité à prendre des postes à responsabilité au niveau mondial. De plus, les formations MBA en Chine sont beaucoup moins coûteuses qu'aux États-Unis où une formation de deux ans coûtera entre 90.000 et 106.000 dollars alors qu'en Chine les coûts se situent entre 50.000 et 70.000 dollars. De quoi inciter le plus grand nombre à choisir la Chine pour son MBA.

La spécificité asiatique

On pourrait croire que les MBA asiatiques ne sont qu'une reproduction des MBA américains, mais il n'en est rien. En effet, un MBA représentant un certain investissement, doit apporter un ROI en termes de prestige de formation, de carnet d'adresses et de compétences acquises qui doivent être mondialisées. Les MBA asiatiques apportent tous comme les MBA américains un niveau équivalent de ROI sur les deux premiers points, mais la différence est faite sur une spécialisation des compétences sur le marché asiatique. L'Asie, un acteur incontournable de l'économie mondiale ne requiert en effet pas seulement des compétences qui permettent une gestion mondiale, mais bel et bien une gestion compréhensive des économies de l'est.

En raison d’une culture radicalement opposée à celle de l’Europe ou des États-Unis, ainsi que des rapports au travail très différents, les futurs dirigeants qui devront travailler avec la Chine se doivent d'avoir des compétences spécifiques sur les marchés de l'est. C'est en cela que les MBA d'Asie se différencient de ceux des Américains, car un cursus aux États-Unis ne permettra pas forcément aux futurs dirigeants d'être performants sur les marchés asiatiques. Or, la Chine est une puissance économique grandissante avec qui il va falloir travailler. C'est pourquoi les MBA asiatiques permettront aux futurs responsables d'agir en Asie. Pour une entreprise qui désire former ses cadres, le choix entre États-Unis et Chine sera alors une question de stratégie de développement.

Cité dans cet article : Asie MBA