m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Airbnb a émis en février un avis à ses hôtes à travers toutes les grandes villes d’Europe comme Paris, Londres, Berlin et autres. Dans cet avis il est question de les informer de la décision prise par la plateforme, de mettre hors ligne certaines propriétés de ses hôtes à cause de violations remarquées par rapport aux normes et conditions générales en vigueur dans le secteur du tourisme.


La plateforme de location en ligne Nestpick, une option intéressante pour les clients d'Airbnb
Situation de mécontentement

La décision d’Airbnb a été accueillie par les hôtes comme un coup dur pour leur business. En effet ils ne sont pas du tout satisfaits de cette initiative prise par la plateforme de location Airbnb. Par ailleurs certains d’entre eux ont déjà remarqué que cette menace a été même mise en exécution. En effet un hôte s’est confié sur la question en témoignant que : « 14 de ses 17 propriétés ont été retirées d'Airbnb en seulement deux semaines. » Un autre hôte qui a accordé une interview à la BBC affirme que la décision d'Airbnb est « offensante », vu que : « il recevait depuis plus de trois ans des commentaires qui étaient unanimement positifs.» Par ailleurs cette initiative entreprise par Airbnb est considérée par certaines expertes comme une « initiative » pour « tenter de conserver une longueur d'avance avant l'entrée en vigueur des restrictions réglementaires.» Les hôtes trouvent cette mesure « angoissante », car beaucoup d’entre eux qui ont plusieurs propriétés en ligne vont perdre une bonne partie de leurs revenus avec cette initiative.
 

Nestpick, la solution alternative

Nestpick de son côté se frotte les mains avec cette décision d’Airbnb, car nombreux sont les clients de ce dernier qui ont rejoint les rangs de la plateforme Nestpick. D’ailleurs Le PDG de la start-up Nestpick, Fabian Dudek confirme l’état d’une augmentation importante du nombre des utilisateurs de l’entreprise. Ces derniers ont donc saisi l’occasion de s’offrir une solution alternative qui répond à leurs besoins. Fabian Dudek affirme d’ailleurs que les bailleurs de Nestpick résident localement et ils sont prêts à accepter toute idée de « se conformer aux réglementations locales comme le règlement bestellerprinzip à Berlin, ou la loi ALUR à Paris. » En effet dans le but de les aider à trouver des locataires engagés, la plateforme Nestpick offre depuis près de deux ans un service pratique adapté aux attentes de ses bailleurs.
 

Airbnb et nestpick : La différence

Les deux sociétés sont toutes les deux une plateforme de location en ligne. Ils offrent des services de location qui sont presque les mêmes pour chacun de leurs hôtes respectifs. Cependant les observateurs n’ont pas manqué de souligner une différence de taille entre les deux géants de la location internationale. En effet, il est confirmé que Nestpick offre à ses locataires d'aménager de la façon la plus permanente possible, pendant qu’Airbnb présente des locataires à court terme à de nouvelles communautés. Nestpick se démarque aussi de son concurrent en proposant également certains avantages substantiels pour aider ses hôtes à devenir des bailleurs. Ce qui fait dire à Patricia Moubarak la directrice générale de Nestpick, chargée de la stratégie opérationnelle et d'approvisionnement : « nos bailleurs bénéficient de la sécurité de revenus de location stables, ce qui génère moins de stress par rapport à la nécessité de devoir en permanence coordonner de nouveaux locataires. » Aujourd’hui Nestpick lance un message aux hôtes d'Airbnb qui ont reçu un avis de retrait de leurs propriétés à rejoindre sa plateforme afin qu’ils les mettent rapidement en contact avec des locataires intéressés.