m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Des machines et des hommes




Le célèbre inventeur britannique des aspirateurs sans sac continue à investir massivement dans la recherche et développement, et ça marche.


Le succès de Dyson
Dyson cherche en permanence à innover, que ce soit dans le design, dans le marketing ou dans sa stratégie commerciale. Elle se donne du temps, ne base pas sa stratégie sur le court terme et en récolte les fruits : son chiffre d'affaires a progressé de 10% en 2014, pour atteindre 1,38 milliard de livres (soit 1,88 milliard d'euros) et son bénéfice avant impôts a augmenté de 13%, à 367 millions de livres.
 
Aujourd'hui, le produit phare de la gamme Dyson, c'est l'aspirateur sans fil. Ses ventes ont même surpassé le célèbre aspirateur sans sac. Pourtant, explique Le Monde, " C'est pourtant un produit sur lequel l'ingénieur James Dyson s'était cassé les dents il y a près de vingt ans. Mais il a persévéré, travaillé, modifié et finalement sorti un produit qui fait un tabac. Il est vrai, pour la clientèle haut de gamme. Au Japon, pays des gadgets électronique et des robots, il a vu ses ventes bondir de 68 % en 2014. L'Asie représente désormais un tiers des ventes du Britannique."
 
La recherche et développement est l'épicentre de l'entreprise. Toujours selon le quotidien, "M. Dyson a renoncé il y a des années à diriger son entreprise pour n'être « que » le patron de la recherche et développement. Son prochain produit est un robot aspirateur, baptisé 360Eye. Son lancement sur le marché japonais a été retardé d'un an car il préférait l'améliorer encore, notamment dans ses composants logiciels. Le temps est un luxe... Il devrait arriver en Europe dans le courant de l'année 2016."
 
James Dyson, cité par Les Echos explique : " « Nous avons augmenté notre budget R&D de 40% en 2014 et dépensons 3 millions de livres sterling par semaine afin de développer notre expertise dans des nouvelles catégories. Notre technologie est notre avenir » . La preuve : ce sont les aspirateurs sans fil, que Dyson a lancés en 2011, qui ont tiré sa croissance l'an dernier. Leur vente a bondi de 68 %, pour un prix entre 350 et 500 euros. Alors que les autres fabricants d'électroménager en proposaient depuis longtemps, le groupe, avec son modèle plus léger et maniable, a su conquérir les consommatrices, y compris en Chine. Son moteur numérique Dyson V6 (les premiers ont été lancés il y a 15 ans) en fait « le plus puissant du marché », selon la société."