m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

L'Insee publie les résultats de son étude annuelle sur les hébergements touristiques. En 2014, l'institut constate un recul des nuitées des touristes français et étrangers.


Les bilans touristiques de la France pour 2014
Selon l'Insee, la fréquentation des hébergements collectifs touristiques de France métropolitaine recule de 1,4 % en 2014. Elle n’augmente, légèrement, que dans les campings. Suivant un mouvement amorcé en 2011, les nuitées des touristes résidant en France continuent de baisser dans la plupart des hébergements collectifs, concurrencés par d’autres destinations et d’autres modes d’hébergement.
 
Contrairement aux années précédentes, les touristes non résidents ne prennent pas le relais (- 1,2 %). Dans l’hôtellerie, le brusque repli de la clientèle russe pèse sur le bilan global ; les clientèles extra-européennes représentent une part toujours croissante des nuitées, malgré la poursuite du repli des touristes japonais. La légère hausse de fréquentation des campings est quant à elle portée par les résidents.
 
Le bilan de l’année est positif pour les campings du littoral, les résidences de tourisme de l’agglomération parisienne et les différents hébergements des côtes normandes. Le taux d’occupation tend à progresser avec le niveau de confort, dans les hôtels et surtout dans les campings. Les établissements non classés s’en sortent plus difficilement.
 
Pour le Medef, "la France reste la première destination touristique mondiale avec 83,7 millions de visiteurs. Ce résultat conforte le leadership mondial de la France dans ce secteur. Mais, il n'est pas à la hauteur du potentiel de notre pays  dans un marché mondial du tourisme en forte croissance. La France peut faire beaucoup mieux si elle s’en donne l’ambition et les moyens."
 
A savoir, avec 75,6 millions de nuitées, les voyages internationaux vers l'Allemagne affichent en 2014 et pour la cinquième fois de suite un bilan record. D'après les données de l'Office Fédéral de la Statistique d'Allemagne, de janvier à décembre 2014, le nombre de nuitées étrangères dans des établissements d'hébergement de dix lits et plus en Allemagne a augmenté de 3,7 millions par rapport à la même période l'année passée. Cela correspond à une augmentation de 5,1 %.  
 
Enfin, dans un communiqué émanant du Quai d'Orsay, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a commenté le bilan définitif de la fréquentation touristique en France en 2014.  L’enquête annuelle auprès des visiteurs venant de l’étranger, intitulée "EVE", sur le tourisme international en France, réalisée par la Direction générale des entreprises (DGE), en partenariat avec la Banque de France, "confirme que la France demeure, en 2014, la première destination touristique mondiale. Avec 83,7 millions de visiteurs, cela représente une légère hausse de 0,1% des arrivées par rapport à l’année 2013".