m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

La compagnie allemande de transport aérien Lufthansa a dû revoir à la hausse ses objectifs en termes de bénéfice pour le compte de cette année 2017. De nombreuses réservations ont en effet été enregistrées par la compagnie, pour cette période estivale. Une hausse pulsée par les destinations nord-américaines, mais aussi par une excellente santé économique du pays même.


Lufthansa revoie à la hausse ses objectifs 2017 avec le surplus des réservations d’été
Le nouvel objectif de la Lufthansa
 
Lors de son exercice précédent, c’est-à-dire en 2016, la Lufthansa avait réalisé un bénéfice d’exploitation (Ebit) de 1,75 milliard d’euros. Il était donc prévu que le bénéfice de cette année 2017 soit légèrement supérieur à ce dernier. Avec toutes les réservations de voyage pour la période estivale, qui viennent comme de manière inattendue, la compagnie numéro un allemande a dû revoir son objectif à la hausse sur toute l’année. C’est désormais autour de 2 milliards d’euros qu’on devrait attendre les résultats annuels 2017 de la compagnie.
 
Pour l’heure, les résultats du second trimestre seront rendus publics à partir du 2 août prochain. Même de nombreux analystes ont eux aussi revu à la hausse leurs prévisions dès l’annonce ce lundi d’importantes réservations à destination de l’Amérique du Nord. Avec tous ces ajustements faits récemment, la compagnie dit désormais s’attendre à un chiffre d’affaires qui passera de 15 à 17 milliards d’euros au terme de cette année.
 

Plusieurs facteurs à prendre en compte
 
Parmi mes facteurs à prendre en compte chez Lufthansa, on peut compter l’apport estimé de sa filiale Eurowings. Pour rappel, elle est spécialisée dans les vols à bas coût à travers l’Europe. Carsten Spohr, en sa qualité de président du directoire, s’est exprimé  sur Twitter en affirmant qu’il serait possible que cette filiale enregistre des résultats positifs cette année. Aux côtés des réservations, des résultats positifs attendus dans sa filiale, on pourra y ajouter les avantages apportés par la baisse du coût du carburant.  100 millions d’euros pourraient en effet être économisés par la compagnie allemande.

Le bénéfice du Groupe connaitra aussi un apport positif lié à l’entente avec Brussels Airlines, ainsi que la location de 8 appareils + équipages auprès d’Air Berlin. Pour certains responsables de Lufthansa, tous ces éléments contribueront positivement. LufthOutre la compagnie allemande, bon nombre d’autres compagnies européennes devraient très prochainement se prêter à cet exercice de publication de leurs résultats. Ce sera sans surprise que ces derniers s’aligneront dans cette tendance de la Lufthansa.

Cité dans cet article : Lufthansa objectifs 2017