m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Organisation et ressources humaines




Selon une source très proche de ce dossier, Altice a déposé mardi dernier un dossier auprès des autorités américaines chargées des questions boursières, dans l’optique d’une introduction en Bourse d’une participation dans sa filiale américaine. L’objectif est de pouvoir faire une levée de 1 ou 2 milliards de dollars, selon la même source.


Pour son IPO aux USA, Altice dépose un dossier
Une opération pour financer de nouvelles acquisitions

Le Groupe de Télécoms de Médias et de Câble, Altice USA, a introduit un document contenant près de 400 pages au niveau de la SEC (Securities and Exchange Commission). Ce dernier fait état de son projet d’introduction en Bourse. Le but principal visé par la holding appartenant au milliardaire Patrick Drahi, est de pouvoir lever entre 1 et 2 milliards de dollars, afin de financer des nouvelles acquisitions aux Etats-Unis. Altice, qui est le propriétaire du français SFR, occupe aujourd’hui la quatrième place du câble aux USA.

Ce sont les achats successifs pour un montant de 26,8 milliards de dollars de Suddenlink en 2015 et de cablevision en 2016, qui lui ont permis d’arracher cette place. Jusqu’à ce jour, le nombre d’action qui seront offerte, ainsi que les tranches de prix, n’ont encore l’objet d’aucune fixation par Altice. Les banques qui coordonnent cette opération sont Morgan Stanley, Citigroup, Goldman Sachs et JPMorgan. Le calendrier du déroulement de l’opération n’a lui également pas encore été établi.

Une visée pour des acquisitions stratégiques

Depuis ses débuts dans les années 2002, Altice a déjà réalisé une trentaine d’acquisitions, et compte pas s’arrêter là. Le document précise d’ailleurs que « nous pensons que le marché américain des communications internet et des services vidéos offre bon nombre d’opportunités attractives pour faire croître notre activité par le biais d’acquisitions stratégiques ».  Le document poursuit en ajoutant «  nous avons l’intention de croître de manière opportuniste, par des acquisitions créatrices de valeur ». 
Altice compte aujourd’hui aux USA 4,9 millions de clients dans près d’une vingtaine d’Etats.

L’an dernier, son résultat d’exploitation était de 3,07 milliards d’euros, avec un chiffre d’affaires de 8,2 milliards d’euros. Cette opération doit aussi permettre à ses autres actionnaires (Altice USA), le fond de pension canadien CPPIB et BC Partners de s’alléger au capital d’Altice USA. Selon plusieurs sources, BC Partners et CPPIB, qui détiennent à eux deux 30% du capital Altice USA, souhaiteraient, en prélude de cette entrée en Bourse, céder une infime part de leurs participations.

Cité dans cet article : Altice IPO USA