m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

La fondation Apprentis d'Auteuil a récemment dévoilé les résultats de son 2ème baromètre mené par IPSOS et portant sur les dons des personnes assujetties à l'ISF.


Que donnent les personnes assujetties à l'ISF ?
En 2013, plus de 300 000 foyers étaient assujettis à l'ISF, selon les chiffres de la DGFIP (Direction générale des finances publiques), générant une recette fiscale de 4,4 milliards d'euros. 83 % d'entre eux ont fait un don à une fondation ou à une association caritative en 2014. Presque tous (80 %) faisant bénéficier plusieurs associations de leur générosité.
 
La fondation des Apprentis d'Auteuil s'est interrogée sur leurs motivations, le montant et la fréquence de leurs dons ainsi que sur leur connaissance des mécanismes de défiscalisation. C'est à ces questions, entre autres, qu'ont répondu via internet 300 personnes dont le foyer fiscal est assujetti à l'ISF, entre le 27 janvier et le 15 février 2015. "Cette deuxième édition du baromètre IPSOS pour Apprentis d'Auteuil montre l'importance de l'engagement solidaire des foyers assujettis à l'ISF, souligne Philippe Rose, directeur des Relations bienfaiteurs et des Ressources à la fondation. Ils connaissent de mieux en mieux les dispositifs de défiscalisation et n'hésitent pas y recourir pour faire croître leur générosité. Pour preuve, l'augmentation de 17 % du montant moyen des dons cette année."
 
La cause défendue par l'organisme reste l'élément moteur dans la décision de faire un don, loin devant la possibilité de réduire le montant du don de ses impôts. Parmi les domaines d'action les plus représentés, on trouve dans le peloton de tête la santé et la recherche médicale (64 %), l'aide aux plus démunis (61 %), l'enfance et l'éducation (42 %), le handicap (38 %). Des causes qui devancent les personnes âgées (20 %), la défense des animaux (19 %), la culture (18 %) et l'environnement (17 %). Le montant des dons est en progression. Il s'élevait à 2 519 € en 2014 contre 2 156 € en 2013, soit une augmentation de 17 %. Autre résultat marquant, la meilleure connaissance des dispositifs permettant de déduire 75 % du don fait à des organismes caritatifs de son ISF : 50 % des donateurs y ont eu recours en 2014, contre 36 % en 2013. Enfin, le baromètre montre que les dispositifs ISF Don et ISF PME sont de moins en moins en concurrence et utilisés davantage en complémentarité.  Dernier élément, 81 % des personnes assujetties à l'ISF connaissent Apprentis d'Auteuil et 92 % lui font confiance pour bien utiliser les ressources issues des dons. 
 

Cité dans cet article : apprentis d'auteuil dons ipsos isf