m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Organisation et ressources humaines




Vous venez d'embaucher un nouveau collaborateur qui semble être la personne idéale : expérimentée et performante mais il y a juste un problème. Elle tombe systématiquement en désaccord avec ses collègues et s'avère extrêmement contestataire.


Que faire avec une personnalité difficile ?
En réunion, cette personne challenge les idées de tout le monde et se met parfois en colère. Elle se permet même de contredire sa hiérarchie en face de clients et de fournisseurs. Et personne n'arrive à lui faire entendre raison, si bien que la plupart de ses collègues se découragent à essayer de la raisonner. La solution serait de s'en séparer, mais étant par ailleurs particulièrement performante, cette personne est très bien notée en haut lieu.
 
Rester calme !
 
Cotoyer une personne de ce type finit par mettre tout le monde sur la défensive. La stratégie d'évitement s'installe... Or, éviter la personne génère une baisse généralisée des performances de l'équipe qui peut coûter très cher. Et s'affronter n'est pas plus efficace, voir parfois pire du fait que le ton peut monter très vite.
 
Il faut donc tout d'abord retrouver son calme et savoir le gérer. Etre calme et serein avant toute discussion avec la personne est très important, quitte à retrouver ce calme si nécessaire pendant la discussion en prenant quelques minutes seul pour reprendre ensuite les échanges.
 
Préparer ses arguments
 
Il faut avant tout préparer les termes de l'entretien en se faisant aider des ressources humaines si nécessaire pour trouver les bons termes et la bonne posture. L'idée est d'exposer clairement ce qui est attendue de la personne en terme de comportement adapté à l'entreprise à partir d'exemples précis mais pas trop nombreux de ce qui est reproché à la personne. Par exemple, le fait de monter le ton, d'agir à l'encontre d'une décision d'équipe ou de contredire les membres de l'équipe en public. Expliquer que c'est la réputation de l'équipe entière qui est en jeu car elle apparait comme non professionnelle. Il faut donc apporter des éléments concrets sur les conséquences négatives de son comportement.
 
La personne mise en cause va sans aucun doute mettre son expérience en avant et ses performances passées en justifiant ainsi son comportement. Elle va même peut-être rejouer la carte de l'agressivité pour se défendre.
 
Si la situation dégénère alors que vous reformulez calmement vos arguments, prévoyez un deuxième entretien en demandant à la personne de réfléchir à ce qui vient d'être dit. Indiquez que lors du prochain entretien, une bonne idée pourrait être d'impliquer une personne des ressources humaines.
 
Et avant tout nouvel entretien, visualisez les échanges, les questions, les remarques et les réponses de part et d'autre avec une fin positive. Elle vous servira de fil conducteur.

Cité dans cet article : management RH