m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

La culture d’entreprise peut être un vrai levier de croissance, tout comme elle peut participer si, elle exerce une certaine pression chez les salariés à la démotivation. C’est ce qu’a compris le groupe Samsung qui a décidé de faire une modification de sa culture d’entreprise aux prises avec d’autres modèles sur le marché de l’économie. Le développement de la culture d’entreprise est un bon plan stratégique pour faire une redéfinition des priorités au sein de l’organisation. Ainsi diverses mesures sont planifiées par le groupe sud-coréen.


Samsung Electronics veut faire évoluer sa "culture interne"
Une structure hiérarchique victime de la contingence de son environnement

L’efficacité d’une entreprise dépend dans une grande mesure de sa structure. Celle-ci détermine le mode de fonctionnement de l’entreprise et les différents liens qui sous-tendent employés et employeurs. La structure du groupe sud-coréen est essentiellement hiérarchique. Ce qui mettait plus en  avant les liens d’autorité entre « subordonnés » et chef hiérarchique. Ce qui impactait dans une certaine mesure sur les procédés de fabrication, notamment pour une entreprise de production de biens comme Samsung. L’affaiblissement de sa croissance du fait d’une concurrence forte et   soutenue dans le secteur a eu raison de le décider à faire évoluer sa culture d’entreprise. Ainsi, cette entreprise qui fait parmi des leaders dans ce domaine prévoit de jeter un regard sur les liens qui existent entre motivation et culture d’entreprise. Cela passe par une reconsidération de la figure du salarié qui est employé et individu vivant dans un univers social dans lequel il a d’autres statuts et rôles. Cette prise en compte de cette double voire triple casquette du salarié est important pour asseoir une culture d’entreprise qui donne une certaine liberté au salarié sans pour autant que cela impacte de façon négative sur la productivité.
 

Fonctionner comme une start-up pour être plus efficace

Dans cette nouvelle vision, Samsung a décidé de dérouler sa stratégie comme celle d’une start-up. En faisant cela, le géant sud-coréen va opter pour une simplification de ses différentes procédures afin de pouvoir augmenter ses capacités d’adaptation sur le marché. Ainsi, les mesures et planification concerne un certain nombre de points. Tout d’abord, l’installation d’un climat favorable au dialogue entre tous les niveaux structurels de l’organisation. Cela facilitera l’échange entre les collaborateurs pour une plus grande efficacité. Ensuite, une réorganisation du temps de travail notamment par la réduction des  heures de travail supplémentaires  pour donner l’opportunité aux salariés de profiter de leurs familles et de faire des activités de loisir particulières.  Cette mesure sera concrétisée par une réduction des heures de travail supplémentaire et des horaires de travail du weekend, mais aussi par l’assouplissement des règles formelles plus particulières en matière de port de tenue de travail durant les weekends. Enfin, du point de vue organisationnel et stratégique,  appliquer les modes de fonctionnement d’une start-up à son entreprise va également  permettre à Samsung de simplifier ses procédures mais aussi d’être de plus en plus innovante. Réduire les chaines de commandement et facilité les « process » de prises de décisions au sein de la structure va créer un nouvel dynamisme porteur de créativité, d’innovation avec des salariés motivés et conscient des différents enjeux.