m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Les nouvelles technologies initiées par le web 2.0 permettent d’envisager de nouvelles méthodes de travail et notamment de management. Admettant la gestion de flux de plus en plus important d’information, et une interconnectivité entre les multiples acteurs internes et externes d’une entreprise, le web 2.0 pourra bientôt mobiliser l’intelligence collective.


Utiliser le Web 2.0 pour les tâches de management
Le management 2.0

Le professeur Frédéric Fréry, lors d’une récente interview explique ce qu’est le management 2.0 et révèle ses enjeux. Il nous explique donc les possibilités du web 2.0 en matière de management. Tout d’abord, il faut savoir qu’avec le web 2.0, l’anticipation d’évènements est possible, car il permet de mobiliser un grand nombre d’acteurs de l'entreprise. Qu’ils soient salariés, décisionnaires, collaborateurs externes, tous peuvent être sollicités à distance via des moyens de communication efficients. Cela permet le montage de marché prédictif et de faire des prévisions incluant beaucoup plus de variables, ce qui était impossible auparavant. Cette création de marché prédictif a fait ses preuves à travers de nombreuses réussites en entreprises, et inquiète les organismes de sondage qui voient leur raison d’être, remise en question. En effet, les techniques de management utilisant le web 2.0 sont faciles à mettre en application et permettent d’obtenir des informations en plus grand volume, et de meilleure qualité. Le management 2.0 a donc de belles perspectives d’avenir, car il est une réelle révolution en matière de décision. En effet, le rôle des managers finira par changer, car ils ne devront plus se contenter de donner des ordres, mais devront former le personnel à l’utilisation des outils du web 2.0 et inciter les salariés à exprimer leur créativité en leur donnant davantage la parole et en étant à leur écoute.

Les applications du management 2.0

En considérant la quantité de personnes connectées à Internet, il y a en chaque problématique un potentiel de solution immédiate, car sur les milliards d’internautes connectés, l’un d’entre eux pourra assurément apporter une réponse. De plus, l’interactivité permise par le web 2.0 admettra un tel flux d’information qu’il pourra s’en dégager des tendances comportementales ou tendances de marché qui serviront au processus de décision des managers. Ces derniers pourront ainsi piloter avec une vision plus globale des marchés et auront la capacité de réagir vite. Appliqué au management, le web 2.0 aura donc un effet de levier de croissance, car il apportera une coalition des données qui par la créativité qui en découle permettra à l’entreprise d’avoir un management innovant. Dans le contexte de crise où le pilotage de l’entreprise se fait dans l’incertain et sur des cycles courts, le management 2.0, tend peu à peu à mobiliser l’intelligence collective pour permettre des cycles de ROI plus long, et ce, grâce à une R&D mieux orientée par les signes d’évolution des marchés. À titre d’exemple, il y a quelques années de cela, des chercheurs travaillant sur une pâte dentifrice furent confrontés à un problème qu’ils n’arrivaient pas à résoudre. Avant d’abandonner, ils décidèrent d’exposer leur problème via une place de marché sur Internet et une demi-heure après leur problème était résolu. Ainsi après des années de recherche il aura fallu seulement 30 minutes, pour que l’intelligence collective apporte une solution. C’est dire le potentiel qui existe dans le management 2.0, et toutes les possibilités de développement.

Cité dans cet article : Management outils 2.0 web collaboratif