m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Organisation et ressources humaines




Avec près de 29000 employés, Statoil est la plus grande entreprise en Norvège spécialisée dans le domaine du pétrole, le cours de ce marché impact de façon significative sur ses résultats. En ce début de son second trimestre d’exercice les résultats attendus de son activité sont inférieur aux attentes et différentes projections faites par le groupe. De ce fait, l’entreprise a opéré à une remise en baisse de ses prévisions en termes d’investissement pour cette année 2016. Une décision qui a été publié ce Mercredi et qui fera sans doute l’objet de plusieurs commentaires et d’analyses divers.


Les investissements prévisionnels de Statoil en baisse
Des bénéfices négatifs en cause

Une perte à hauteur e 307 millions d’Euros est le résultat affiché par la plus grande entreprise norvégienne. Une baisse qui a conduit le géant pétrolier à revoir ses estimations pour 2016.  En 2016 une baisse de 20% de son effectif avait été annoncée du fait des conséquences annoncées de la baisse du cours du pétrole à travers le monde. Depuis fin 2015, cette situation a entrainé de façon causale la baisse des prix du carburant et des hydrocarbures dans la majorité des pays d’Europe. Cette situation est la conséquence des résultats conjugués de cette baisse et de la hausse de ses coûts de production mais aussi des faibles marges des coûts sur la raffinerie.

45% du budget de l’entreprise est en baisse, un taux qui  correspond à une somme budgétaire qui passe de 913 millions de dollars à 831 millions de dollars. Là où les analyses de prévoyaient une légère amélioration du budget.  Même si les cours du pétrole ont connu une légère hausse de 60% par rapport à ceux de 2013 et de  2014. Les trois divisions du groupe quant à elles ont affiché des bénéfices en chute. Ce qui fait que le groupe n’a pas suivie la tendance du marché. Nonobstant ce contexte défavorable, le groupe maintien son dividende concernant les actions qui sont cotés à 0.2201 dollars par action considérée.
 

Une entreprise publique leader dans son domaine

Coté à la bourse d’Oslo, l’action du groupe a baissé de 3.04% pour la séance boursière de ce Mercredi. Les baisses concernent principalement les budgets d’investissement et d’exploitation de l’entreprise norvégienne qui, pour rappel est la plus grande du pays et emploi le plus grand nombre de personnes. L’entreprise se positionne parmi les leaders mondiaux de fournisseurs de gaz naturel et de pétrole brut. Elle est présente sur tous les continents et dans plus d’une vingtaine de pays.

Cette position du groupe s’est concrétisée à travers le rachat en 2006 d’une entreprise compatriote. En 2014, le groupe en pleine restructuration trouve en la personne d’Eldar Saetre son nouveau Président Directeur Général.  La majorité des parts du groupe est détenu par l’état norvégien d’où le nom Statoil de l’entreprise qui se traduit littéralement par « pétrole d’état ».  Depuis 2013 l’effectif de l’entreprise a connu une baisse et, est passé de 29000 à 23000 salariés. La baisse de son investissement et de ses coûts pourront certainement lui redonner le souffle pour préparer son troisième trimestre.
 

Cité dans cet article : baisse des investissements Statoil