m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Depuis 2005, le Boston Consulting Group (BCG) publie son classement des 50 entreprises les plus innovantes au niveau mondial. Cette année, sans surprise, ce sont les entreprises technologiques qui sont les mieux classées et principalement américaines.


Classement des entreprises les plus innovantes : une question de méthode ?
L'entreprise la plus innovante dans le monde ? Ne cherchez pas, il n'y a aucun suspens. Cela fait maintenant 9 ans que Apple occupe cette première place. Viennent ensuite Google, Samsung, Microsoft et IBM, ce qui porte le secteur high-tech haut dans les critères d'évaluation du BCG. A la 6ème place, on trouve Toyota qui fut un temps dans le Top5 mais qui en est sortie cette année. Le constructeur est à l'image de son secteur, c'est à dire en perte de vitesse dans le classement. Seuls 9 constructeurs automobiles sur 14 maintiennent leur présence au classement, même si Tesla et Fiat performent davantage cette année (étant entrées dans le classement en 2013).
 
Le magazine L'Usine Nouvelle profite de la publication du classement pour interroger les critères utilisés par le BCG mais également par les autres cabinets qui, chaque année, sortent leur propre classement : Strategy& (anciennement Booz&Co), Forbes, Thomson Reuters... Le magazine indique que le BCG "s'appuie sur une enquête réalisée auprès de 1 500 cadres dirigeants issus de secteurs variés, partout dans le monde (NDLR environ 370 américains, 350 européens, 400 asiatiques), et prend également en compte les résultats financiers des entreprises". Les critères financiers sont le retour sur investissement des actionnaires sur 3 ans (pour 10% de la note), la croissance du revenu sur 3 ans (5%), et la marge de croissance sur trois ans (5%). Pour l'Usine Nouvelle, la définition d'une entreprise innovante aux yeux du BCG est donc une entreprise qui, outre le fait d'être perçue comme innovante, fait gagner de l'argent à ses actionnaires. D'où les excellentes notes des entreprises high-tech. De cette méthode nait une autre remarque, celle d'écarter les produits qui ne sont pas grand publc ou dont les marques ne sont pas suffisamment connues, comme Technip ou Alcatel Lucent.
 
Si le classement 2014 fait encore la part belle aux entreprises américaines, nombreux sont ceux qui anticipent la montée prochaine des entreprises des pays émergents qui, par le fait qu'ils n'ont pas de problématiques de mutation de process de fabrication, auront davantage de marge de manoeuvre pour produire des innovations de rupture. D'ailleurs, 75% des entreprises des pays émergents contre 57% des entreprises des pays développés envisagent d'augmenter leurs dépenses liées à l'innovation.
 
The Most Innovative Companies 2014: Breaking Through Is Hard to Do