m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

L’annonce vient du groupe finlandais fortum, lui qui détenait depuis là, la majorité des actions de l’entreprise Uniper. En effet, la nationalisation et le rachat du plus gros fournisseur de gaz en Allemagne est effectif. Et le pourcentage des parts de l’état sont aujourd’hui connus, il s’agit de 98.5%.


L’Allemagne souhaite nationaliser ses entreprises fournisseur de gaz
Des parts de l’état allemands de 98.5%
 
Le ministère allemand de l’Économie  a fait l’annonce, affirmant un rachat de 99% des parts du grand Uniper. Tout en exprimant : «Uniper est un pilier central de l'approvisionnement énergétique allemand », l’état allemand apporte des raisons valables à son acte autoritaire et met en avant l’approvisionnement en gaz de ces municipalités.
 
À la nationalisation de la société vient s’ajouter à une aide déjà faite par le gouvernement allemand et qui consistait à une participation à hauteur de 30% en vue de soutenir le principal fournisseur de gaz du pays. En se basant sur le document, nous avons plus de détails. Tels que le prix par action qui revient à 1,70 et la totalité des actions qui revient à 500 millions d’euros.
 
À la suite du rachat, le gouvernement compte également procéder à une hausse du capital d’environ 8 milliards. Pour finir, il y aura à nouveau 8 milliards destinés à un remboursement des dettes Fortum auparavant accordé à sa filiale. Un remboursement que fortum trouve bien pour les deux parties.

Les conséquences de la guerre en Ukraine
 
La réduction de livraison de gaz russe par la Russie depuis le début de la guerre en Ukraine n’a pas laissé le géant du gaz allemand intact. À défaut d’en avoir auprès de son fournisseur d’avant Gazprom, Uniper est contraint de s’en procurer ailleurs, tout en sachant que les prix atteignent ont été multiplié par 4. Ce qui occasionne des pertes atteignant  « 8,5 milliards d'euros » d’après Fortum. La fermeture temporaire du pipeline nord stream 1 de gazprom est la principale cause de pénurie de gaz chez le géant importateur Uniper. Plusieurs alertes ont été faites par l’Allemagne afin d’éviter une possible faillite de Uniper. Ce qui aura pour cause des pénuries de gaz pour des milliers d’entreprises allemande.