m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Pour se faire une place dans le secteur de la vente en ligne et fidéliser encore plus ces clients, Facebook, vient de créer une nouvelle plateforme dénommée Marketplace, qui sera consacré uniquement à la vente et à l’achat.


La vente en ligne, nouvelle initiative de Facebook pour conserver ses clients
Une plateforme consacrée entièrement à la vente et à l’achat de produits

Facebook compte mettre sur pied une plateforme dédiée exclusivement à l’achat et à la vente de produits entre ses membres afin de conserver ses membres, mais aussi rivaliser avec les sites de vente en ligne comme Amazon, eBay, Craigslist. Avec cette nouvelle initiative, il donne la possibilité à ses internautes qui voudront vendre un produit de placer une photo en ligne sur ce site.

Les utilisateurs ayant plus de 18 ans et se situant dans des pays comme l’Australie, les États-Unis, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni seront les premiers à bénéficier de ce service qui pourra être utilisé aussi bien sur un téléphone Android que sur iPhone. Elle sera disponible dans l’application mobile Facebook et d’autres pays pourront en profiter dans les fours qui viennent. Les ordinateurs fixes pourront aussi se connecter sur ce site.
 

Des fonctionnalités pour une utilisation plus facile de Marketplace

Pour Mary Ku, responsable produit chez Facebook, c’est au niveau des groupes que l’activité de vente et d’achat a débuté puis s’est développée par la suite et chaque mois, il y a près de 450 millions d’utilisateurs qui explorent ces groupes. Toujours dans ces propos, elle précise que ce sera un procédé facile pour tisser des rapports contractuels avec des personnes ayant le même centre d’intérêt.

La diffusion des photos sur Marketplace se fera en tenant compte de la position des acheteurs potentiels. L’ajustement des paramètres de localisation et de recherche de produits y est également possible. Les différentes parties (acheteur et vendeur) seront en mesure d’y discuter pour fixer les modalités du contrat. Cette nouvelle plateforme pourrait faire l’objet d’une monétisation dans le futur.
 

Une deuxième initiative lancée par Facebook

Cette initiative est la deuxième après celle lancée en 2007. Cette dernière n’avait pas connu un grand succès. Par la suite, plusieurs projets ont été initiés. Le bouton « achat », essayé il y a quelques années, offrait la possibilité aux gens de faire des achats sur ses partenaires en ligne. Il avait également mis en place un système de paiement en ligne intégré sur Messenger.

Ce qui permettait d’acheter dans une conversation sans avoir à passer sur le site du commerçant. Facebook a aussi joué un rôle d’intermédiaire pour la vente de produits et accessoires virtuels concernant des jeux en ligne. Son bénéfice net est allé de 186% à 2,05 et son chiffre d’affaires est passé de 59% à 6,4 milliards de dollars pour son deuxième trimestre.

Toutefois, Facebook a pris très tôt des initiatives pour empêcher la vente d’armes entre particuliers sur Instagram et sur son réseau social. Exiger le vrai nom des usagers lors de leur inscription est aussi un moyen pour dissuader les ventes de biens illégaux. Au même moment, Facebook a annoncé la mise en place d’une version allégée de son application « Messagerie Lite » pour ceux qui ont une connexion limitée. Il sera disponible dans un premier temps en Sri Lanka, au Venezuela, la Tunisie, le Kenya, et la Malaisie.
 

Cité dans cet article : Facebook Marketplace vente en ligne