m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation


Facebook et Instagram voient leur maison mère enregistrer une diminution de 1% de ses revenus au deuxième trimestre. Quant à son bénéfice net, il fait un recul de 36%. Même avec une baisse de seulement 1%, le fait n’en est pas moins remarquable, voire historique.

D’après une annonce rendue publique par le groupe mercredi 27 juillet, la maison mère de Facebook, Instagram et WhatsApp a vu son chiffre d’affaires trimestriel relativement baisser. Selon Mark Zuckerberg le patron du géant des réseaux sociaux, il s’agit de faire davantage avec moins de ressources. Compte tenu de la mauvaise conjoncture économique, il y’a une réelle concurrence entre d’autres plateformes comme TikTok et les coupes budgétaires des annonceurs.

Les revenus de Meta ont connu une baisse de 1% au deuxième trimestre, à 28,8 milliards de dollars comparés au deuxième trimestre 2021. Pendant ce temps, le bénéfice net s’est vu chuter de 36% à 6,7 milliards. Ce qui a fait dire à Mark Zuckerberg lors d’une conférence téléphonique que la situation semble pire qu’il y’a trois mois. Il a affirmé s’employer à ralentir le rythme des investissements notamment par la réduction de la croissance du personnel pendant l’année à venir. Aujourd’hui, Meta compte près de 84.000 employés dans le monde, 32% de plus qu’il y’a un an. Au cours des échanges électroniques, suite à la clôture de la Bourse, l’action de la société reculait de plus de 4%.


Le chiffre d’affaires de Meta revu à la baisse, une première de son histoire
Facebook enregistre deux millions d’usagers mensuels en moins

Bien qu’ayant perdu 2 millions d’usagers mensuels Facebook du côté de l’audience, a ajouté son nombre d’utilisateurs actifs au quotidien, à concurrence de 1,97 milliards. Au moins tous les mois, 3,65 millions de personnes au total, fréquentaient dans le monde au 30 juin, l’un des quatre réseaux et messageries du groupe- Facebook-Instagram-WhatsApp et Messenger. Depuis le début de l’année Meta subit une surveillance très stricte lorsque le groupe avait pour la première fois déclaré avoir perdu des utilisateurs sur Facebook son réseau social d’origine. Un millions d’utilisateurs actifs quotidiens environ ont quitté la plateforme au cours des trois derniers mois. Le constat est que depuis début février, le prix de l’action a été divisé par deux, ainsi plus de 400 milliards de dollars de capitalisations boursière se sont volatilisés.

Meta voit une partie de son immense audience s’effriter

En ayant comme cible des centaines de millions d’utilisateurs, dans un environnement où il s’active à tout moment, le numéro deux mondial de la publicité numérique affirme sa puissance. Cependant pour Debra Aho Williamson analyste à Insider Intelligence, Meta est en train de perdre son impact sur son immense audience et qu’on commence à relever un ralentissement du côté des ados et jeunes adultes.
Les grandes plateformes rencontrent des difficultés consécutives aux modifications d’Apple sur sa politique de confidentialité des données. Celles-ci ont sensiblement réduit leur marge de manœuvre en matière de personnalisation des publicités. Malgré une hausse sensible du nombre d’utilisateurs de Snapchat, snap a plongé la semaine dernière de 40% suite à des performances financières jugées décevantes, malgré une augmentation importante du nombre d’utilisateurs de Snapchat.
 
 

Cité dans cet article : Baisse Chiffres d'affaires Méta