m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Organisation et ressources humaines




L'État étant garant du bien-être des populations se doit d’adopter une certaine posture dans ses actions. C’est dans sens qu’avec la réglementation sur les marchés publics, obligation est faite aux pouvoirs publics de donner à tout le monde les mêmes chances pour un égal accès aux emplois publics. Ainsi s’il y’a un poste d’envergure nationale à pourvoir, l'État se doit de lancer un appel d'offres. De cette façon, l'entreprise la moins disante qui va remplir les conditions posées sera choisie. C’est la raison pour laquelle récemment Crossject a gagné un marché public qui sera un tournant majeur dans l’exercice de ses activités.


Un tournant majeur pour Crossject
Un accord prometteur

Un accord a déjà été scellé entre l’État français et Crossject, ce qui fait que des premières commandes seront adressées au groupe français. De cette manière, cela devrait permettre d’accélérer le processus d’approbation et cela au niveau de la FDA mais aussi auprès d’autres autorités réglementaires. C’est une nouvelle qui ravit beaucoup les dirigeants de Crossject. L’annonce a été faite le samedi passé. Cet appel d’offre concerne la Biomédical Advanced Research and development authority plus connu sous le nom de BARDA. Ce dernier s’active dans le développement de vaccins, de médicaments, de thérapies mais aussi d’outils de diagnostic répondant aux cas d’urgence médicale de santé publique. Ainsi, la BARDA a lancé un appel d'offres concernant une commande concernant le traitement de l’épilepsie et des agents neurotoxiques. C’est elle qui va ainsi financer le Crossject dans la réalisation  de cette mission.

Une chose importante pour le groupe français

Cela est une excellente nouvelle qui vient à son heure pour le groupe français. En effet avec la crise actuelle, le groupe était confronté à certains problèmes que va résoudre ce nouveau marché. Avec cet appel d’offre, Crossject va connaître une augmentation de son chiffre d’affaires avec un calendrier de livraison qui va sans doute bientôt commencer. Aussi ça sera à la BARDA d’aider Crossject à avoir les habilitations qui lui seront nécessaires dans la poursuite de cette objectifs notamment l’autorisation de la FDA. Les procédures équivalentes seront aussi démarchées. Avant la fin de cette année 2022, les ventes devront être anticipées. Ce qui arrangerait beaucoup le marché français. Ce qui réconforte beaucoup les autorités français qui affirment que les taux sur le marché seront considérablement relevés avec cette nouvelle. Cela d’autant plus que Crossject était le moins disant comparé au marché américain.
                                                                                                                             

Cité dans cet article : Crossject groupe français