m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Des machines et des hommes




Alors que les négociations à la Conférence sur le climat de Lima se poursuivent entre les pays participants, de nombreuses entreprises dévoilent leurs solutions technologiques et innovantes pour lutter contre le réchauffement de la planète.


Réchauffement climatique et innovation
Tout près du centre de conférence de Lima se trouve le village des entreprises. c'est là que les innovations s'exposent. Parmi les plus impressionnantes, citons les éoliennes qui parviennent à  se mettre à terre lorsqu'il y a vraiment trop de vent, typiquement lorsqu'un cyclone est annoncé. Ces éoliennes sont plus petites que celles que l'on voit traditionnellement car elles ne disposent que de 3 pales et, à l'aide d'un simple bouton, elles peuvent basculer vers le sol. La position horizontale est également beaucoup plus pratique et moins risquée pour les techniciens de maintenance qui n'ont plus besoin de grimper à 50 mètres de hauteur. Parmi les constructeurs de ces éoliennes figure la société Alizeo installée dans le Jura.

 
D'autres exemples de sociétés innovantes et pas présentes à Lima méritent d'être remarqués. C'est le cas de la société suisse Meyer Burger qui vient de démarrer la production de panneaux solaires ultra-performants dotés de cellules solaires à hétérojonction (HJT). La technologie silicium à hétérojonction consiste à déposer une couche ultra-mince de quelques millièmes de micromètres de silicium amorphe sur les deux faces d'une galette de silicium monocristallin. Le procédé permet d'économiser beaucoup d'énergie et rend possible la production de galettes de silicium plus minces, ce qui diminue à son tour le besoin en matériaux. Ces cellules sont plus efficaces, ont un rendement plus élevé et coûtent moins cher. La nouvelle installation de production dispose d'une capacité de 600 kilowatts et pourra répondre à une forte demande, notamment asiatique.
 
Pour Raphaël Mrejen et Vincent Champain, de l'Observatoire du Long Terme qui s'expriment dans la Tribune : "progrès technique et transition énergétique ne sont pas antinomiques. Au contraire, l'innovation - technologique ou comportementale - est le seul moyen permettant d'agir pour l'environnement sans sacrifier l'emploi et le pouvoir d'achat. Souvent méconnues du grand public, des centaines « d'innovations vertes abordables » permettant de réduire les émissions avec des coûts faibles ou nuls ont déjà vu le jour - qu'il s'agisse des deux-roues électriques dont le coût total est inférieur au thermique, des thermostats intelligents ou des équipements réduisant les émissions des centrales, dont certains sont autofinancés en quelques années, pour ne donner que quelques exemples." Il y a ainsi de multiples pistes pour relever le défi technologique le plus important de ce siècle, celui de la lutte contre le réchauffement climatique.