m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Le groupe aéronautique européen s'installe au cœur du monde du numérique pour y chercher l'inspiration et les bonnes pratiques en terme d'innovation digitale.


Airbus crée un centre d'innovation dans la Silicon Valley
Un article de l'Usine Digital e révèle que le géant aéronautique va créer un centre d'innovation dans la Silicon Valley ainsi qu'un fonds d'investissement. Le projet vise à se rapprocher des start-up innovantes américaines et de financer des projets jugés prometteurs, relevant tant de la production que des services. L'Usine Digitale explique que "le mode de fonctionnement sera donc différent de celui de Bizlab, l’accélérateur de start-up créé par Airbus et inauguré en mars dernier. Airbus Group étudie également la possibilité de dupliquer la formule en Europe."
 
Airbus n'est pas le seul groupe aéronautique à mettre en œuvre une telle stratégie : Safran compte également investir la Silicon Valley courant 2015. L'article mentionne que "les technologies numériques offrent en un temps record des possibilités commerciales ultra rentables (maintenance prédictive, aide au pilotage, outils de production optimisés...)." Fin avril dernier, le PDG d'Airbus, Tom Enders avait emmené son comité exécutif en voyage dans la région, particulièrement admiratif du succès du SpaceX d'Elon Musk. Ils y ont rencontré des dirigeants de géants du numérique comme Google.
 
Par ailleurs, en mai dernier, Frédéric Sutter, vice-président chargé de coordonner les projets stratégiques, a été nommé directeur du programme de la digitalisation du groupe. Pour l'Usine Digitale, c'est "un signal qui reflète une mutation en cours pour le groupe. "Nous regardons à tous les échelons du groupe comment devenir plus réactifs, plus agiles, indique-t-on en interne. Le numérique nous pousse à revoir notre modèle économique." Un industriel comme Airbus Group voit notamment dans le digital la possibilité de mettre en œuvre des méthodes de travail radicalement différentes de celles issues de l’ingénierie classique. Les créations récentes au sein d’Airbus de l’accélérateur de start-up Bizlab et du fablab ProtoSpace vont dans ce sens."
 
En mars 2015, Airbus a en effet lancé à Toulouse BizLab, un accélérateur de start-up et un outil dédié au développement de services innovants. L'Usine digitale résume le concept en un "laboratoire de nouveaux business qui vise non pas à vendre des avions mais des solutions pour mieux s’en servir (économie de carburant, systèmes de sécurité des avions…). L’objectif avec ce bâtiment de 700 m², situé à Colomiers à proximité du site d’Airbus : accélérer le rythme de commercialisation de nouvelles idées, issues des "intrapreneurs" du groupe (des salariés d’Airbus) ou d’entreprises extérieures (en particulier des start-up)."