m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation
Auchan quitte la Chine et vend ses activités Chinoises à Alibaba
L’entreprise française a vendu sa filiale SunArt pour environs 3 milliards d’euros. Auchan juge le marché chinois très spécifique. Auchan avait début un plan de redressement en 2019 et donc il cède ses activités chinoise au géant de la vente en ligne, Alibaba. Cette annoncé a été faite dans un communiqué ce lundi 19 octobre. Dans ce communiqué, Auchan déclare qu’il cède SunArt qui équivaut à 484 hypermarchés et 150 000 collaborateurs et qui est leader en part de marché alimentaire en Chine.

Assez de moyens financiers pour se désendetter

Après avoir signé une alliance avec l’entreprise de vente en ligne, il y a de cela trois ans mais aussi après avoir fait le constat de la particularité du marché de la Chine, le distributeur français a finalement donné son accord géant du commerce en ligne. De ce fait, par cette cession Auchan compte continuer dans sa démarche et réaffirmer son objectif d’avancer la réalisation de son projet Auchan en 2022 et cela sur ses magasins actuels. De plus, avec cette vente, Auchan aura les moyens financiers nécessaires pour se débarrasser de sa dette mais aussi pour saisir de nouvelles en vue de s’élargir dans de nouvelles localités.
Dans communiqué Auchan ceci : « depuis une vingtaine d’années, avec une parfaite collaboration avec Ruentex et Alibaba mais aussi avec à la détermination des équipes que nous avons en Chine, nous avons développé nos activités en Chine. » Auchan déclare aussi que le marché chinois est aspirant mais très spécifique. De ce fait, Alibaba semble être le partenaire le plus placé pour gérer sa filiale SunArt.

Une restructuration entamée par Auchan

Pour rappel, la filiale d’Auchan et désormais entreprise d’Alibaba avait été fondée en 2000 par Auchan avec Ruentex Group mais en 2017 rejoint par Alibaba. Ainsi, Auchan avait plus de 36 % de SunArt et contrôlait l’entreprise.
Selon une source proche du dossier qui s’est confié à l’Agence France-Presse, durant un redressement stratégique, il est clair que si Auchan voulait apporter plus à SunArt, et donc cela devait passer par une bonne intégration, notamment sur une technologie plus importante dont Alibaba bénéficie largement.
 De plus, Auchan a annoncé une première partie de sa restructuration en 2019 et cela après avoir cédé 21 sites qui composent entre 700 et 800 employés. Ensuite, le groupe de distribution a annoncé en janvier 2021 une décision de départs volontaires en supprimant 500 postes tout en épargnant les magasins.