m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

C’est un retournement ou un revirement de situation imprévue que connaissent les plans de la Fnac dans son désir de vouloir acheter Darty. En effet, la Fnac a confirmé mercredi dernier avoir eu des rapprochements avec Darty en leur soumettant une proposition d'achat en numéraire de l’ordre de 125 pence par action. Ainsi, Conforama qui fait partie du très grand groupe d'ameublement Steinhoff International a indiqué dans un communiqué qu'il a soumis sa proposition de rachat au conseil d'administration de Darty, confirmant par la même occasion une information rendue publique mardi par le Financial Times.


Conforama intrigue la Fnac en s'intéressant à son tour à Darty
Une offre à la hauteur des estimations de Darty

Le distributeur d'électroménager et d'électronique pour grand public qui est coté à la bourse de Londres a de son côté indiqué qu'il étudiait cette proposition qui évalue sa valeur à 661,9 millions de livres sterling, soit 851,4 millions d'euros, en se  basant sur des données Thomson Reuters. Ainsi cette valorisation est très proche de celle mise sur la table par le groupe Fnac, qui par ailleurs est une autre ancienne filiale de Kering, qui est de l’ordre de 859 millions d'euros. Toutefois, il faut préciser que les modalités sont différentes, comme indiqué dans les salles de marché, en effet la proposition de Conforama est tout en cash tandis que celle de la Fnac n'est que partiellement en numéraire. En outre, dans l'accord conclu en novembre dernier, Darty avait enjoint la Fnac à introduire une partie en cash, qui sera proposé aux actionnaires du distributeur d'électroménager, une alternative en numéraire, à hauteur d'un montant maximal de 95 millions d'euros. En outre, il y a le fait que selon les traders, l’offre de Conforama est plus intéressante que celle de la Fnac.
 

Darty plus proche de Confarama que de la Fnac

Selon toujours les spécialistes de la finance, la Fnac n’aura pas les moyens de relever de manière significative son offre. Ainsi, il est important de préciser qu’en Bourse, l'action Darty gagne 9,328% à 125,875 pence à Londres quand le titre Fnac perd 1,7% à 59,60 euros à Paris à 10h22. De son côté, Steinhoff grappille 0,83% à la bourse de Francfort. À titre comparatif, l'indice Stoxx 600, qui a en son sein les principales valeurs européennes, gagne 0,63%, celui du secteur de la distribution est en hausse de 0,33%. De plus, Conforama a ajouté qu'il se donnait le droit de faire une offre à un prix inférieur à 125 pence par action avec bien sûr  l'accord du conseil de Darty ou si une tierce partie différente du groupe Fnac annonçait une vraie intention de soumettre une offre sur Darty à un prix représentant moins de 125 pence par titre.
 

Cité dans cet article : entreprise management stratégie