m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Comme une prémonition, le géant Meta est presque sûr de bientôt perdre énormément d’argent. La cause est imputable aux investissements dans la metaverse.
Suite à l’annonce d’une baisse du nombre d’utilisateurs et de pertes causées par le metaverse estimée à 10 milliards de dollars il y’a des mois de cela, la panique était la chose la mieux partagée chez les actionnaires de Meta. Des mois après, le champion des réseaux sociaux a redressé la situation sur cette première donnée. Toutefois Mark Zuckerberg reconnait lui-même que le metaverse ne manquera pas de créer une grosse perte d’argent à l’entreprise à court et moyen termes.


De grosses pertes enregistrées chez Meta : Mark Zuckerberg minimise et évoque un ordre normal des choses
Zuckerberg tente vaille que vaille de convaincre ses investisseurs sur la rentabilité prochaine du métaverse

C’est aujourd’hui une tautologie que Meta pour qui l’action en Bourse a été scindée en deux depuis le début de l’année, a jeté son dévolu sur le metaverse pour l’avenir. Des sommes astronomiques qui se comptent en milliards de dollards sont allouées à son développement. La confirmation en a été faite par Mark Zuckerberg lui-même à l’occasion d’une assemblée générale des actionnaires du groupe. Le fondateur de Facebook a révélé qu’il prévoyait d’investir énormément dans le développement du metaverse. Non sans reconnaitre d’importantes pertes qu’il estime devoir faire dans les prochaines années. Le « Zuck » a la ferme conviction que le metaverse sera devenu bénéfique, en très grande part par l’économie de créateurs. Le PDG de Meta s’est beaucoup appesanti sur ce point. Il souligne ainsi que des utilisateurs, développeurs créent ou vont créer des sociétés qui permettront de mettre en vente des biens et services dans ce monde virtuel.

Pour diminuer les pertes de façon sensible, mise sur des formats novateurs comme des Reels

L’entreprise californienne mise sur son application Horizon Worlds, ses casques et ses lunettes VR pour développer tout son écosystème autour du metaverse aussi bien software que hardware en faisant en sorte que beaucoup de personnes puissent y avoir accès. En attendant, Meta va combler les pertes dues au metaverse avec les nouveaux formats disponibles comme les Reels d’Instagram et les autres services de vidéos courtes qui enregistrent la croissance la plus importante au niveau de l’entreprise. Le but est également de faire face et d’écarter un Tik Tok de plus en plus concurrentiel. Le metaverse pourrait gagner en réputation et en rentabilité de la même manière que la grande et merveilleuse télévision 3D dont l’ensemble des médias avaient reconnu la révolution qu’elle allait susciter.