m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Organisation et ressources humaines




De nombreux DSI pensent incarner la digitalisation de leur organisation. Malheureusement, de nombreux dirigeants ne sont pas d'accord avec cette perception.


Les DSI face à la digitalisation des entreprises
L'institut d'étude Gartner a, lors de sa récente conférence annuelle, dévoilé les résultats d'une étude visant à comprendre la vision des dirigeants de leur DSI. A la question posée aux DSI s'ils pensaient être considérés comme les leaders du numériques dans leur entreprise aux yeux de leur dirigeant, 47% ont répondu par l'affirmative. Mais lorsque Gartner a demandé à ces mêmes dirigeants d'identifier les leaders du numérique dans leur organisation, seuls 15% d'entre eux ont désigné leur DSI.
 
Gartner a donc proposé aux DSI, lors de sa conférence, de réfléchir à la mutation de leur rôle dans l'entreprise. D'après les résultats de l'étude, 41% des DSI rapportent désormais directement au dirigeant de leur entreprise, un pourcentage jamais atteint jusqu'à aujourd'hui. Cependant, il faut nuancer ce résultat par ce que cette relation hiérarchique directe sous-tend exactement. Et de nombreux DSI ne profitent pas de leur position de leader potentiel.
 
Début 2014, Gartner avait déjà analysé la mutation du rôle du DSI dans une étude intitulée "Taming the Digital Dragon: The 2014 CIO Agenda ". Les DSI interrogés avaient insisté sur la demande de leur organisation à renouveler leurs infrastructures selon des processus conventionnels mais sans pour autant augmenter leur budget et parallèlement à exploiter le potentiel des nouvelles technologies toujours plus vite, en toute sécurité, et de façon innovante et agile. Ainsi, Gartner avait identifié les enjeux pour les DSI aujourd'hui : créer de la valeur pour leur organisation, faire évoluer leur rôle et apporter davantage de crédibilité pour leur département IT.
 
En cette fin d'année, Gartner montrent que les DSI sont encore plus accaparés par leurs activités quotidiennes du type "Plan-Build-Run" et qu'ils ne parviennent pas à développer un leadership qui les mènera à agir la transformation de leur métier. L'enjeu pour le DSI est de venir le Directeur Digital (ou CDO) et de gérer l'usage des données dans l'entreprise. Malheureusement, Gartner montre que les DSI travaillent encore davantage que lors de leur dernière enquête, qu'ils se concentrent toujours plus sur le management d'un côté et sur la complexité de leurs dossiers de l'autre. Ils sont donc encore éloignés de la prise en compte des transformations digitales en train de s'opérer dans leur entreprise et, à ce titre, gagneraient à passer davantage de temps avec leurs dirigeants à mieux comprendre l'avenir de la gouvernance de leur entreprise.
 
En savoir plus :
" CIOs Must "Flip" Their Leadership Styles to Grasp the Digital Opportunity"