m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Organisation et ressources humaines




Xavier Niel surprend encore, le charismatique propriétaire de Free débarque en Irlande. Alors qu’on l’attendait plutôt sur le marché italien, l’homme d’affaires arrive en Irlande pour acquérir l’opérateur de télécommunication Eir. Cette annonce a été faite ce mercredi par le milliardaire qui s’associe avec sa société et son holding personnel, respectivement Iliad et NJJ, pour acheter en tout 64,5% du capital du géant irlandais des télécoms. Une manière pour Xavier Niel, de faire affaire avec lui même, avec un deal historique qui est valorisé à près d’un milliard et 320 millions d’euros. Le groupe irlandais Eir évolue dans le domaine de l’internet fixe et du mobile.


Xavier Niel à l’assaut de l’irlandais Eir

Une transaction historique

 

Le deal concerne deux fleurons particuliers de l’environnement de Xavier Niel. Dans un premier temps le groupe Iliad, maison mère de Free, dont l’emblématique milliardaire possède 52% des parts. Et également NJJ Capital, sa société  personnelle de l’homme d’affaires. Le groupe Iliad va racheter 31,6% des parts d‘Eir et la société NJJ prendra 32,9%. Ainsi ces deux branches de l’empire Niel, acquièrent à elles seules les plus grandes parts de l'opérateur irlandais. Les 35,5% restant restent entre les mains des autres actionnaires, Anchorage et Davidson Kempner. L’opération de rachat de Eir dispose d’une clause qui permettra à Iliad d'acquérir en 2024, 80% de l’action NJJ.


Eir, un actif de qualité

 

En acquérant une grande part de l'opérateur de télécommunication irlandaise Eir, le groupe Iliad voit en cela une opportunité. La maison mère de Free y voit un fort potentiel de création de valeur. Il faut dire que ces fleurons de Xavier Niel ont su profiter de l’occasion, car le groupe Eir est confronté à des difficultés. Eir connaît en effet des dettes qui sont évaluées à près de 2 milliards d’euros. Toutefois, le rachat présente que des avantages pour l’homme d’affaires français Xavier Niel. Eir domine actuellement le marché irlandais de l’internet fixe avec des résultats de ventes chiffrés à près de 1,3 milliard d’euros.


Un rachat qui interpelle des observateurs
 
L’opération de rachat du géant irlandais des télécoms Eir suscite en certains lieux moult interrogations. En effet certains observateurs ne voient pas l’intérêt de procéder en deux tranches pour acquérir 64,5% des parts d’Eir. Si les dirigeants des deux groupes considèrent une tellement hautement avantageuse, pourquoi ne pas acheter en un seul coup toute cette part ? Et pourtant une telle opération rentre dans les clous du milliardaire français Xavier Niel. Jusqu’ici ce dernier n’a pas tenu d’apporter des éclaircissements laissant dans le doute beaucoup d’observateurs.
 
 

Cité dans cet article : Eir Xavier Niel