m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Ethique et responsabilité




"Le recrutement éthique" est le titre d'un livre récemment publié par les éditions Dunod et dont l'auteur, Louis-Simon Faure, consultant en recrutement des cades et dirigeants, montre l'importance de la démarche.


Comment associer éthique et recrutement
L'auteur propose rien de moins que de remettre en question les pratiques traditionnelles du recrutement pour y substituer des principes de déontologie, de transparence et de respect des valeurs du candidat. Et cette transformation a un véritable enjeu : celui de faire fasse au coût croissant des "recrutements ratés" d'une part et la nécessité de remplacer les cadres baby boomers partant à la retraite par des candidats de la nouvelle génération, très attentive au respect de la personne humaine.
 
Le livre replace la démarche de recrutement éthique dans le courant de pensée du principe d'utilité datant du XIXème siècle et en insistant sur la réussite d'une démarche lorsqu'elle satisfait à la fois l'entreprise et le candidat. Viennent ensuite les bonnes pratiques à mettre en œuvre dans le recrutement : rédaction des offres, relations avec les candidats, gestion des échecs... Selon l'auteur, les 8 règles d'or à respecter lors d'un entretien d'embauche sont :
  • Une salle d’attente confortable avec de la lecture adaptée au public qu’on s’attend à recevoir ;
  • Se déplacer à la rencontre du visiteur pour l’accueillir, mais surtout pour recueillir des informations qui seront utilisées ensuite sur sa personnalité ;
  • Se présenter au candidat en lui tendant la main afin de ne pas instaurer un doute, et observer la manière dont il se présente en retour ;
  • Mettre le candidat à l’aise en lui présentant le chemin, en l’invitant à se débarrasser, à s’asseoir… Lui demander comment il a trouvé le chemin du bureau de recrutement ;
  • S’asseoir sur un siège identique à celui du visiteur, l’inviter à s’asseoir autour d’une table séparée du bureau permettent d’instituer une relation d’égalité, et les conditions d’un partenariat ;
  • Donner du rythme à l’entretien : « Donner du ton en termes d’expression va permettre au candidat de se révéler » ;
  • Parler toujours concret en se focalisant sur les événements factuels, les chiffres et les tâches professionnelles ;
  • Utiliser le présent de l’indicatif afin de se demeurer dans la sphère du réel, de la vie et de l’action.
A noter que la démarche proposée, issue de l’expérience professionnelle quotidienne de l’auteur et illustrée de nombreux témoignages, s’appuie sur la Charte du recrutement responsable publiée par le Syntec Conseil en Recrutement.
 

"Le recrutement éthique, Bonnes pratiques pour une démarche responsable" / Louis-Simon Faure. Editions Dunod. 208 p.
 

Cité dans cet article : recrutement éthique