m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Dans le monde des affaires, il y a parfois des opportunités à saisir. C’est ce qui fera que plusieurs occasions d’affaires vont se présenter à vous. De ce vous pourrez augmenter votre capital. C’est en ce moment ce qui est au cœur des débats avec le groupe Generali. Le PDG de ce groupe en la personne de Philippe Donnet entend convaincre les actionnaires. Le groupe d’assurance italien a tenu à présenter aux investisseurs son nouveau plan stratégique et cela pour les trois années qui vont venir. Cela intervient alors que son PDG lui veut défendre son leadership face à deux actionnaires milliardaires contestataires. C’est en effet, une très grande journée pour le groupe.


Generali : comment le PDG Philippe Donnet veut convaincre les actionnaires
Des objectifs visés
 
Un nouveau plan stratégique triennal a été présenté par le groupe aux actionnaires de même qu’aux investisseurs institutionnels depuis peu. Cela intervient juste  au moment où le second mandat de son actuel PDG va prendre fin. Nous avons des objectifs financiers du précédent plan Generali 2021 qui a été reconduit. Il s’agit d’un ROE return on equity qui sera déroulait une fois par année. Il générait au moins des bénéfices qui sont compris entre 6 et 8 % avec un montant global qui est estimé en dividende et compris entre 4,5 et 5 milliards d’euros sur les années 2018 à 2021. La politique d'optimisation des ressources  a été aussi une initiative qui a été saluée. Cette politique d’expansion sera il faut le noter financée par moins de fonds excédentaires que pour ce qui concerne la période allant de 2018 à 2021 ou on avait une somme de 3,5 milliard d’euros.

Un plan qui était très attendu
 
C’est une occasion à ne surtout pas rater pour Generali. Cela lui permettra de pouvoir relever légèrement ces mêmes objectifs financiers. Et cela pour la période de 2021 à 2024. Ce qui permettra d’avoir un bénéfice par action estimé à 6 ou encore 8 %. Ce qui sera d’énorme gain qu’il va amasser. Pour ce qui est de la croissance, nous précisons que Generali souhaiterait dégager une croissance moyenne en dommages d’au moins 4 % par année. Aussi, Generali entend aussi avec ce plan pousser sur la digitalisation devant s'accroître dans les prochaines années. Et cela se fera en interne avec des économies attendues sur les trois prochaines années. Cela constitue une bataille d'actionnaires qui est partie pour durer.