m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Easyjet Airline Company PLC connue sous le nom de Easyjet a eu droit à son lot de pertes occasionnées par le Covid. En effet, cette compagnie aérienne britannique à bas prix a subi une chute très importante de ses ventes. Avec les mesures strictes de certains pays, le nombre de touristes a diminué de manière significative. Le secteur aérien a été éprouvé.


La compagnie aérienne britannique Easyjet face à ses pertes
Les résultats du Covid dans le secteur aérien

De plus, cette crise sanitaire a provoqué l’interdiction de vols, ce qui fait que le secteur aérien en a fait les frais. Et même, bien avant que les chiffres ne soient rendus publics, l’entreprise en question a établi une perte financière sans prélèvement des impôts qui se mesure entre 1,34 milliard et 1,39 milliard d'euros.
Chose qui ne manque pas de surprendre la scène.

En octobre dernier, Easyjet avait reconnu qu’au cours de ce trimestre, la compagnie subirait la plus grande perte qu’elle n’a jamais connue. La compagnie aérienne britannique a donc confirmé ce mardi 12 Octobre grâce à une évaluation de son exercice annuel 2020-2021 une baisse de son activité.

L’évolution des activités au cours de cet été

Bien évidemment, il convient de noter que cet été a tout de même été encourageant pour les entreprises.
Dans la mesure où le pays a bénéficié d’un dynamisme des activités qui a su couvrir les dégâts causés par cette sanglante maladie.
Cet été s’est annoncé plus que prometteur pour une majorité des entrepreneurs dont Easyjet qui affirme une évolution de son chiffre d’affaire.
Le patron du transporteur britannique, Johan Lundgren reste très optimiste face à cette situation car défend-t-il la compagnie a su conserver une place dans le marché aérien et maintenir sa motivation malgré le spectre d’un Brescit dur du 1er Janvier 2021 et ajouter à cela la compagnie dispose de solides fondations lui permettant de se sortir de cette crise mondiale.

Les mesures prises par la compagnie aérienne britannique

Afin de faire évoluer les choses, cette compagnie a revu systématiquement sa stratégie en s’adaptant au contexte. La compagnie a donc licencié un tiers de son personnel, elle prévoit de vendre onze de ses avions A320 pour un montant de 145 millions d’euros, elle affirme avoir décaissé plus de 2 millions sur l’ensemble de ces exercices.  
Ce qui s’explique par le fait que son nombre de passagers dépasse son chiffre habituel, la compagnie a augmenté son coefficient de remplissage.

Les retombées de ces changements

Ces modifications effectuées ont eu un impact surprenant sur le rythme de leurs activités, et c’est pourquoi au cours de ce dernier trimestre, Easyjet a noté une chiffre d’affaire qui s’élève à 47 millions d'euros. Cette année malheureusement, ces recettes ne se limitent qu’au nombre de 3,3 milliards d’euros.
En l’espace de juillet et de septembre, la compagnie a opéré un nombre de vols qui dépasse largement les vols effectués au cours de ce dernier trimestre. Tout cela se matérialise par la mise en ligne de 259 appareils.