m-tribune
Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

Organisation et ressources humaines




Une étude publiée par KPMG, les HR analytics sont essentielles pour assurer la rentabilité des entreprises sur les trois ans à venir.


La richesse des HR analytics
« Evidence-based HR: The bridge between your people and delivering business strategy » est une étude publiée par KPMG et l'institut Economist Intelligence Unit qui montre l'importance des données analytiques générées par les ressources humaines en entreprise. Au cœur de cette problématique, la transformation digitale des organisations, qui exige de celles-ci qu'elles deviennent agiles, flexibles, innovantes et très réactives. Dans ce contexte, la culture de l'entreprise et son mode d'organisation sont des éléments essentiels à travailler, des missions en général confiées aux ressources humaines.
 
Les HR analytics interviennent pour démontrer par des données fiables et solides que ces éléments viennent impacter directement la stratégie et la performance de l'entreprise. Pour autant, l'étude montre que ces analytics sont encore trop peu développés et que les équipes RH n'y sont pas encore suffisamment sensibilisées, travaillant encore d'une manière trop empirique.
 
Un article paru dans Les Echos indique que "plus d’un tiers (35 %) des dirigeants interrogés par KPMG n’a encore jamais mis en application des analyses avancées ou des outils de « HR analytics » pour identifier les liens directs entre la gestion des talents, les modes organisationnels, de management et de culture d’entreprise et ses résultats opérationnels et financiers (satisfaction client, qualité, rentabilité, etc.). Plus surprenant, plus de la moitié des répondants (55 %) reste sceptique sur le potentiel de ces analyses."
 
Pourtant, le fait de corréler, par exemple l'expérience des salariés d'une entreprise au niveau de formation ou à la rémunération peut être générateur d'une stratégie de recrutement, de formation ou de requalification, tout comme corréler le style de management avec la rentabilité des équipes concernées. Mais aujourd'hui, une majorité de dirigeants reste sceptique sur le potentiel de ce type d'analyse.
 
« Nous n’avons jamais connu une telle richesse de données disponibles pour les professionnels des ressources humaines. Ces données sont une opportunité de fonder leurs décisions sur des faits, plutôt que de compter sur leur instinct et des exemples de bonnes pratiques. Les ressources humaines peuvent aujourd’hui démontrer que leurs politiques ont un impact direct sur la réalisation des objectifs de l’entreprise », affirme Jean-David Aurange, Associé KPMG, responsable des activités conseil RH et conduite du changement. Et il ajoute : "« Le plus grand défi de la transformation numérique des entreprises réside non pas dans l’adoption des technologies, mais bien dans l’adaptation des organisations et des hommes à ce nouveau paradigme. Les politiques RH et de gestion des talents aujourd’hui déterminent la survie des entreprises. Cette responsabilité des DRH est inédite et sans commune mesure avec le passé »"
 
Télécharger l'étude