m-tribune

Un site dédié au management et à la performance de l'organisation

L'ONG Greenpeace publie l'édition 2015 de son étude sur les entreprises technologiques les plus vertes, classement intitulé "Click Clean". Cette année, Apple est l'entreprise réputée la moins impactante sur les ressources de la planète.


Les entreprises technologiques sont-elles vertes ?
C'est la première fois que le géant américain se hisse à la première place du classement de Greenpeace avec le score le plus haut possible. Ce qui veut dire qu'Apple, autrefois tant critiqué par l'ONG, est aujourd'hui reconnue pour être utilisatrice à 100% de sources d'énergie propre pour alimenter ses structures et notamment ses fermes de serveurs, qui sont par nature très consommatrices d'énergie. La demande de données a explosé, surtout pour ce qui est de la vidéo en streaming, ce qui engendre une demande tout aussi grande en énergie pour alimenter les centres de données. Apple n'utilise donc aucune énergie fossile, aucun gaz naturel ni énergie nucléaire.
 
Sur son site, Apple ne boude pas son plaisir à communiquer sur ses performances énergétiques : "Bien décidés à laisser derrière nous un monde meilleur, nous nous sommes associés au Conservation Fund afin de créer et de protéger les forêts qui nous fournissent le papier que nous utilisons pour nos emballages. Nous avons mis au point un système de micro-hydroélectricité afin d’alimenter notre centre de données de Prineville, dans l’Oregon. Et nous avons démarré la construction d’une centrale photovoltaïque en Chine pour compenser l’énergie consommée par nos bureaux et nos magasins. Car il est de notre responsabilité de nous assurer que nos produits ne nuisent pas à la planète." L'entreprise confirme également que 100% de ses opérations américaines, 100% des centres de données et 87% de ses opérations mondiales sont alimentées par de l'énergie renouvelable.
 
Aucun autre concurrent du classement ne parvient à égaler la performance d'Apple dans au moins l’une des catégories étudiées. A noter que Oracle ne brille pas sur le critère des énergies fossiles (50%), Akamai est mal classé sur le nucléaire (26%) et Ebay est l'entreprise technologique celui qui utilise le plus de gaz naturel (51%). Seul Facebook se met en position de concurrencer Apple avec 3 scores à 100%.
 
A propos des entreprises qui sont encore loin d'être vertes, Greenpeace déclare "Ces entreprises représentent les principaux obstacles à la mise en place d'un internet vert, et vont nécessiter une pression commune des opérateurs de centres de données et des consommateurs pour s'assurer des changements nécessaires à l'ouverture du marché aux concurrents qui offrent des alternatives significatives en énergies renouvelables".
 
Rapport Click Clean 2015